Offre spéciale -50% sur l'achat de lots de 20 Skillball, livraison gratuite direct usine

Le hurling irlandais

Publié par JUGGLE PRO le

Le hurling irlandais

Troisième sport le plus populaire en Irlande, le hurling est une activité sportive collective - considérée d'ailleurs comme le sport collectif le plus rapide - dont les origines remontent aux VIIe – VIIIe siècles à l'époque des Gaels. Assimilé au football gaélique qui est une combinaison du rugby et du football européen, le hurling est régie par des règles similaires à celui-ci. Réputé pour être un sport plus ou moins violent, le hurling irlandais compte aujourd'hui des centaines de milliers de pratiquants à travers le monde.

Les origines du hurling

La pratique de cette activité sportive remonte à très longtemps notamment au VIIème siècle. Toutefois, la plus vieille référence écrite relative au hurling est située au Vème siècle. Il figure notamment dans les ‘’lois de Brehon’’. Entre le XVIème et le XVIIIème siècle, la pratique de ce sport a été interdite en raison de son caractère brutal. Plus tard vers la fin du XIXème siècle, deux variantes du hurling ont vu le jour. Il s'agit de l'Iomaint qui était pratiqué au sud de l'île et du Camànacht que l'on retrouvait à Dublin. C'est ainsi que le Camànacht fut associé au hockey sur gazon alors que l'Iomaint devint l'ancêtre du hurling moderne.

Les règles du hurling

Tout d'abord, une équipe de hurling est constituée de 15 joueurs dont 1 gardien de but, 6 défenseurs, 2 milieux de terrain et pour finir de 6 attaquants. En plus des remplaçants, l'effectif d'une équipe peut avoisiner 30 joueurs au maximum. Le nombre total de remplacements autorisé en cours de match est de 5.

Chacun des joueurs dispose d'une crosse conçue en bois de frêne dont la longueur est comprise entre 75 et 90 centimètres. La crosse est dénommée "hurley" ou "camàn". Comme le rugby a sa balle ovale et le tennis sa balle jaune, le hurling a le "sliotar", une balle en cuir pesant à peu près 100 grammes. Puisqu'il s'agit d'un sport où la brutalité n'est pas étrangère, les joueurs portent un casque qui cependant n'est pas indispensable. Un peu comme au rugby, les confrontations entre joueurs sont quelques fois rugueuses, ce qui ne manque pas d'entrainer des blessures. Mais dans l'optique de rendre moins violent le sport, les coups de coude, de hanche, de poing et de pied sont prohibés et d'ailleurs sanctionnés par les arbitres qui sont d’ailleurs au nombre de 8.

Le temps réglementaire pour un match de hurling est de 70 minutes soit 2 fois 35 minutes, temps pendant lequel les joueurs essaient de placer le sliotar dans le but adverse à partir de leurs crosses ou de leurs orteils. Par ailleurs, la balle ne se lance ni ne se ramasse au sol avec la main.

En ce qui concerne le terrain, il mesure 140 mètres de long et 80 mètres de large. En d'autres termes, les terrains de hurling sont beaucoup plus longs que ceux de football. Par contre, ils sont moins larges. Les buts du hurling sont assimilables à ceux du rugby (en forme de H) et du football européen. Les joueurs ont donc la possibilité de marquer aussi bien dans la cage où se trouve le gardien pour 3 points qu'entre les deux poteaux au-dessus de la barre transversale pour 1 point.

Sport traditionnel et national de l'Irlande, le hurling est un jeu d'équipe qui se pratique à travers le monde. Malgré ses aspects violents, il ne demeure pas moins amusant. Il existe d’ailleurs quelques compétitions d’envergure en son nom.


Partager ce message


← Message plus ancien Message plus récent →


  • MEVFhkQnjAlCfYJ

    FCdijMRNlKGQhrBW le
  • zJwRLmaDxtbWMo

    MtvVUwlgOeAJ le

Laisser un commentaire